top of page
  • Michaël Beugin

La bonne année et les bonnes résolutions

Tout d'abord, je vous souhaite à tous et toutes une excellente année 2024. Qu'elle corresponde en tout point à toutes vos envies et qu'elle vous apporte bonheur, santé et amour...

Une nouvelle année c'est une promesse, une promesse de possibilités qui s'ouvre à vous. Que faire de ces possibilités ? Est-ce, comme traditionnellement, le meilleur moment de prendre de bonnes résolutions ? Vous savez ces résolutions bienveillantes, pleines d'espoirs qui disparaissent aussi vite qu'elles vous sont venues, car la parenthèse des fêtes se referment, mais pas le flot continue de la vie. Alors, comment faire pour que ces résolutions ne soient pas juste une idée, mais bien une réalisation ?


Liste de tâche à faire entourée de décorations de fêtes de fin d'année
Crédit image Getty Image

Une résolution, n'est rien de moins qu'un objectif de vie. Comme tout objectif, pour qu'il soit accompagné de la motivation nécessaire, vous devez l'accompagné d'éléments indispensables.


Ces éléments sont :

- Acceptable et/ou Amibitieux : On ne vise pas une perte de poids de 50 kg d'un seul coup, mais plutôt des paliers. Par exemple, 5 kg pour démarrer, ce qui permet lorsque l'on les atteint de se motiver pour atteindre les 5 kg suivants...

L'objectif se doit d'être assez ambitieux pour activer la motivation cérébrale, mais acceptable pour ne pas se démotiver avant même de commencer (ce qu'il se passe souvent pour les bonnes résolutions de début d'année...)


Un homme pointant le lecteur du doigt avec un sourire chaleureux
Crédit image Bing IC

- Spécifique : Notre objectif se doit d'être clair, concis, assez précis et surtout personnel. On peut se donner les moyens de l'atteindre au travers de cette caractéristique. Par exemple, je vais perdre 5 kg en mangeant plus équilibré et en me mettant au sport.(dans mon exemple, il sera nécessaire de choisir un moyen et de le spécifié, par exemple : Je vais perdre 5 kg en mangeant plus de légumes et moins de féculents...


- Mesurable: Comment savoir si vous avez atteint votre objectif si vous ne savez pas d'où vous partez et où vous allez ? Dans l'exemple pris, l'objectif est déjà chiffré, 5kg, c'est beaucoup mieux que je dois perdre du poids... De plus, si vous ne savez pas combien vous pesez, dur de savoir combien vous pouvez perdre... La mesure de l'objectif permet de créer un point étape ou la finalité, de lui donner du corps à votre cerveau. Vous saurez où vous en êtes simplement avec cette mesure. On peut toujours trouver des éléments mesurables, poids, tour de taille, nombre de mots à écrire, nombre de cigarettes / jour, etc...


- Réaliste/Pertinent : C'est l'élément qui vous poussera le plus à agir s'il est bien défini... Un objectif réaliste donne envie d'être atteint surtout s'il est pertinent pour vous. La question à se poser est : "en quoi est-ce important d'atteindre cet objectif ?" Cela vous permettra de faire le lien avec vos valeurs intrinsèques et de vous poussez à y arriver... Attention toutefois à bien respecter le côté réaliste, vous ne pourrez pas éradiquer la fin dans le monde ou encore devenir milliardaire en 2 jours... Dans notre exemple, si vous souhaitez perdre 50kg pour des raisons de santé ou pour voir vos enfants grandir et connaître vos petits-enfants, en fonction des gens l'importance ne sera pas la même...


Un sablier flottant dans les airs
Crédit image Bing IC

- Temporel : Tout objectif se doit d'être fixé dans le temps. Au même titre que le cerveau à besoin d'élément mesurable pour comparer le degré d'atteinte de l'objectif il a besoin d'une composante temporelle pour savoir s'il doit se motiver ou non. Si votre objectif est de perdre 5kg sans notion de temps, il est à parier que vous ne l'atteindrez pas. Par contre, si vous vous donnez 3 mois pour perdre 5 kg, vous aurez la motivation nécessaire pour vous lancer, voir le dépasser. La notion temporelle est intimement lié au réaliste et acceptable (c'est un objectif à part entière le temps), si la temporalité est mal dosée, les effets peuvent ne pas être aussi bons.


En conclusion, les bonnes résolutions ne sont que des objectifs que nous nous fixons avec espoir, mais souvent de manière maladroite ce qui explique pourquoi nous ne les respectons pas... Si vous souhaitez perdre 50kg pour voir grandir vos enfants et que pour ça vous commencez par un objectif de perdre 5 kg d'ici 3 mois en mangeant plus équilibré, vous avez une bonne idée de quoi faire, comment et pour quoi. N'oubliez pas que cela représente un pense-bête et que si vous n'avez perdu que 4kg en place et lieu des 5kg, c'est toujours mieux que de ne rien avoir perdu n'est-ce pas ?

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page