top of page
  • Michaël Beugin

Douleurs chroniques et Hypnose

1- Définition de la Douleur Chronique et sa Prise en Charge Médicamenteuse


Représentation du corps humain
Credit Image Bing IC

La douleur chronique, c'est ce petit mal persistant ou récurrent qui s'invite dans nos vies pendant plus de trois mois. Elle peut arriver à la suite de différentes situations, comme une maladie chronique type arthrite ou diabète, une blessure qui ne veut pas guérir comme une fracture capricieuse, une intervention chirurgicale, ou parfois elle arrive sans frapper à la porte, parfois dû à des troubles neurologiques.

Gérer les douleurs chroniques peut être un vrai casse-tête, car elles aiment bien résister aux traitements médicamenteux standard. Par exemple, une personne qui souffre de douleur chronique suite à une opération du dos peut trouver que les analgésiques habituels font la sourde oreille.

Parmi les outils dans notre trousse de secours pour traiter la douleur chronique, on trouve les opioïdes, comme la morphine et l'oxycodone. Cependant, leur utilisation à long terme peut nous rendre dépendants. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), comme l'ibuprofène ou l’aspirine, sont aussi utiles, mais peuvent causer des petits soucis d'estomac à long terme. Les antidépresseurs et les médicaments anticonvulsivants peuvent être de bons alliés pour certaines douleurs chroniques, mais ils peuvent aussi nous rendre un peu somnolents ou nous donner des vertiges.

Malgré tout l'arsenal de ces médicaments, la douleur chronique peut parfois jouer les durs à cuire et refuser de partir complètement, ce qui peut affecter notre qualité de vie. C'est pourquoi il est vraiment important de chercher de nouvelles stratégies pour gérer la douleur, comme l'hypnose et d'autres techniques de relaxation.

2- Douleurs chroniques et Hypnose


Homme qui médite, sa douleur s'échappe de lui
Credit Image Bing IC

L'hypnose, une pratique ancienne qui vous évoque peut-être des spectacles de magie, trouve de plus en plus sa place en médecine pour traiter diverses affections, y compris la douleur chronique. Imaginez-vous entrer dans un état de relaxation profonde, presque comme un rêve éveillé, où vous devenez plus ouvert aux suggestions. Ces suggestions, formulées par un praticien en hypnose, peuvent aider à changer votre perception consciente de la douleur.

Par exemple, pour traiter la douleur, l'hypnose peut être utilisée pour suggérer que la douleur ressentie est juste comme une sensation de chaleur ou de froid, changeant ainsi votre perception de la douleur en une sensation plus tolérable. Elle peut aussi vous aider à transformer vos réponses émotionnelles à la douleur, comme la peur ou l'anxiété, en sentiments de tranquillité et de sérénité.

Et ce n'est pas tout, l'hypnose peut renforcer votre capacité à gérer la douleur en renforçant votre confiance en vous et votre autonomie face à la douleur. Par exemple, une suggestion pourrait être que vous avez le contrôle total sur votre douleur et que vous pouvez "l’éteindre" ou "la réduire" à votre guise.

Il y a plein d'études qui ont souligné l'efficacité de l'hypnose pour réduire la douleur chez les personnes souffrant de douleurs chroniques. Par exemple, une étude a montré que les patients souffrant de douleurs chroniques dues à l'arthrite ont signalé une réduction significative de leur douleur après avoir suivi un traitement par hypnose. Une autre étude a montré que l'hypnose peut aider à réduire la douleur et à améliorer la qualité de vie des personnes souffrant de fibromyalgie, une maladie caractérisée par des douleurs musculo-squelettiques chroniques.

3- Techniques et Exercices en Hypnose pour Réguler la Douleur au Quotidien


Une femme qui lève sa main devant son visage. Cette main est chargée en énergie
Credit Image Bing IC

Il y a toute une palette de techniques d'hypnose qui peuvent vous aider à gérer votre douleur chronique. Une des méthodes les plus populaires est l’utilisation des sous modalités. Cette technique décrite en PNL (programmation neuro-linguistique), vous permet de modéliser la douleur sous la forme d’objets existants. Plus la modélisation est précise, plus les modifications apportées à cette modélisation auront un impact sur la douleur en elle-même. Par exemple, modéliser la douleur comme une flamme brûlante et réduire la chaleur de la flamme et/ou sa taille amènera à réduire grandement la perception de la douleur.

Une technique très répandue est l’utilisation du “gant anesthésiant”. On va utiliser les sous modalités pour créer un gant entourant la main et permettant de ressentir sur la zone du corps touchée par cette main la sensation que l’on souhaite. Imaginons quelqu’un qui a mal au dos, en utilisant le gant, cette personne pourrait tout à fait ressentir du froid apaisant ou de la chaleur réconfortante, en fonction de ce qui aura été décidé en amont.

Évidemment, toutes ces techniques et bien d’autres sont utilisables en auto-hypnose ou lors de l’écoute de séances pré-enregistrées. Le seul bémol serait la différence d’efficacité, comment être concentré sur la construction de sa modélisation imaginaire, lorsque l’on souffre. Il est normal d’être plus à même de se laisser guider et de se concentrer essentiellement sur la voix de quelqu’un d’autre. Pour les séances enregistrées, le seul inconvénient (non négligeable) est que ce sont des séances “génériques” et donc non personnalisées par rapport à la douleur, aux ressentis ou à la personne visée. 


Vous l’aurez compris, il n’y a pas de remèdes miracles contre les douleurs chroniques, mais plutôt un traitement multidisciplinaire et complémentaire, entre le corps et l’esprit. En plus des techniques d’hypnose, il peut être très intéressant de réaliser des exercices de respirations, de méditations, de relaxation musculaire progressive ou encore de régulation émotionnelle. Dans tous les cas, demandez conseil à votre médecin traitant ou aux professionnels de santé qui vous suivent avant de vous lancer dans quoique ce soit.

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page