top of page
  • Michaël Beugin

Hypnose et Procrastination

Dernière mise à jour : 6 nov. 2022

La Procrastination c’est quoi ?


La Procrastination du latin pro, “en avant”, et crastinus “du lendemain” est une tendance à remettre des actions systématiquement au lendemain (qu’elles soient limitées à un domaine précis de la vie quotidienne ou non). La remise “à plus tard” des actions d’un procrastinateur est surtout effective lorsque celles-ci ne lui procurent pas une satisfaction immédiate.


Quelle en est la cause ?





Les causes psychologiques de la procrastination ne sont toujours pas vraiment définies. Si l’on se base sur les études cliniques, un lien étroit existe entre l’anxiété et une faible estime de soi. Cela développerait une sorte de peur sur la prise de décision ou sur la mise en action de tâches importantes de la vie.

Les études méta-analytiques (recoupement d’études de recherches sur un domaine donné, ici la procrastination) rendent compte d’une forte connexion entre un manque de confiance en soi (le plus fréquemment avec une impuissance apprise : sentiment d’impuissance face à certains événements de la vie sur lesquelles la personne n’a pu agir de manière répétée) de l’ennui et de l’apathie. Certaines données de ces mêmes études tendent à établir un puissant lien avec l’impulsivité.

Des études spécifiques sur l’addiction à internet ont pu démontrer un lien entre le stress “académique” de certains étudiants et le développement d’une procrastination menant à une addiction à internet.


Peut-on agir contre la procrastination ?





Quelle que soit la cause de cette procrastination, son fonctionnement psychique est bien connu et peut être contrecarré. Le fait de remettre à plus tard ses choix ou actions n’est pas problématique en soit, mais la procrastination est une automatisation de cette tâche. Être un procrastinateur n’est pas “être fainéant” ou ne rien faire, dans certains cas c’est même plutôt le contraire. Le procrastinateur peut être pris d’une véritable frénésie d’activités (aller faire les courses, réaliser un grand ménage, mettre à jour ses papiers, etc.) tant que cela ne concerne pas la tâche “problématique”.

Avec l’hypnose, nous pouvons remettre à zéro ou retravailler les processus automatiques de la psyché. En vous accompagnant et en réalisant une introspection par l’hypnose, vous pourrez dialoguer avec la partie inconsciente responsable de l’automatisation du report de tâche et/ou la partie inconsciente qui provoque cette sensation d’insurmontabilité. Ce ne sont que des exemples, les moyens d’y parvenir étant nombreux et doivent avant tout être choisis en fonction du contexte, de la personne accompagnée et de son état d’esprit. Même si l’hypnose permet de belles réussites, elle ne fonctionne que si la personne veut un réel changement et est prête à un minimum d’effort pour y parvenir.


L’hypnose étant une thérapie brève, l’on peut attendre des résultats au bout de quelques séances, généralement 3-4 pour voir un réel changement.


Comme le dirait Mark Twain : "Ne jamais remettre au lendemain ce que l'on pourrait faire le surlendemain"


20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page